Hola ! 

     

blog_papotage

(source : imgfave / wehartit)

      Je sais. Ca fait longtemps. Le dernier article remonte au 9 juin et si je ne l'avais pas écrit en avance, le plus récent daterait du 3 juin. Peut-être que vous avez remarqué mon absence. Peut-être pas. Quoi qu'il en soit, j'avais besoin de cette petite pause, parce que je ne prenais plus plaisir à écrire un article. Pour moi, à partir du moment où je n'ai pas envie, il ne faut pas se forcer. Je pense surtout que c'est la fin d'année qui m'a rendue moins régulière en particulier parce que j'ai passé beaucoup de temps à réviser mon brevet. J'en avais aussi assez de l'état d'esprit de certaines personnes de ma classe et je n'avais qu'une envie : être en vacances. 

      Si je n'ai plus écrit, j'ai continué de lire les blogs, j'en ai découvert d'autres. Et ça m'a ravie et déstabilisée à la fois. Je me suis rendue compte que j'étais influençable : lorsque je lisais deux articles écrits par deux personnes différentes sur le même sujet je changeais à chaque fois d'avis. Ca m'a beaucoup énervée de me rendre compte que je changeais constamment d'opinion alors j'ai réfléchi, beaucoup, à ce que je pensais vraiment sur certains sujets - aussi futiles soient-ils. J'ai enfin ces réponses et j'ai envie de vous les faire partager, dans de prochains articles. 

      Je n'ai pas non plus énromément lu, d'une part parce que je révisais beaucoup et d'autre part parce que je crois avoir trop lu en mai. Par conséquent, je ne pense pas faire de bilan du moins de juin puisqu'à l'heure actuelle je n'ai lu que un seul livre en entier. 

      J'avais également envie de parler de mon rendez-vous du 16 août à l'hôpital où le médecin est normalement censé m'annoncer que c'est fini, que je peux enlever mon corset.

Le 14 juin, une émission Aventures de médecine présentée par Michel Cymes est passée à la télévision. Elle abordait les premiers pas de la pédiatrie et il y avair un reportage où l'on suivait Julia, qui allait se faire opérer à cause de sa scoliose.

Dans cette émission ils ont également parlé de méthodes anciennes que l'on pratiquait pour réudire la bosse, c'était barbare. Cette émission m'a beaucoup inquiétée je ne sais pas pourquoi mais en la voyant, j'ai eu l'impression que je n'en avais pas encore fini avec mon corset. Je me suis tellement mise dans la tête que le 16 août je l'enlevais que j'ai l'impression que non, ça n'arrivera pas. Avoir mon corsset au lycée, non. Non. Non. Etre encore dispensée de sport, devoir répondre aux questions, garder ce mal de dos lorsque je suis assise longtemps dans la même position, non. Cette chaleur aussi. Autant vous dire que mes parents m'ont autorisée à passer mes épreuves écrittes du Brevet sans mon corset, tant il faisait chaud. Alors, si j'ai encore mon corset en septembre ce sera une défaite. Et je ne veux pas en connaître. Pour moi, le 16 août, c'est la date parfaite pour que ce traitement s'arrête, la date qui doit rester dans ma mémoire. 

      Donc oui, je suis de retour et je suis tellement heureuse ! J'ai envie de vous faire partager tellement de choses, plus personnelles, plus sur la réflexion. Ce blog aura bientôt trois ans et j'aimerais faire un article spécial mais j'ai dû mal à trouver. Trois ans, c'est tellement impressionant.

      Merci d'être là, 

vic (1)