Le 15 Juillet, au lendemain d'un effroyable drame j'avais planifié un article sur Harry Potter. Cela faisait six ans que j'avais découvert cette série.  Mais voilà, il y a eu cette soirée du 14 Juillet. Le lendemain matin, quand j'ai appris ce qu'il s'était passé j'ai tout bonnement supprimé mon article. Le fait de partager un moment heureux avec vous m'était assez impossible en un tel jour. J'étais en Italie à ce moment-là et le fait de ne pas être en France m'a beaucoup affectée. J'aimerais simplement adresser une pensée à toutes les personnes qui ont été touchées. Même si cela ne suffira jamais pour les réconforter.

      Selon moi, le livre que je vais vous présenter prend encore plus de sens dans une situation pareille. Parce qu'il parle de la vie qui ne tient qu'à un fil et à quel point il faut en profiter...

    ... 

        Je ne sais même pas comment commencer cette chronique...J'ai juste envie de vous dire de lire ce livre parce qu'il pourrait vous changer.

 

au_travers_des_mots

Camille Thomas
Auto-Edité
29 janvier 2013
18,60 ou 20,66 euros (Lulu ou Amazon) 

Toutes les adolescentes rêvent aux contes de fée. Camille, 16 ans, ne fait pas exception à la règle. Quelle jeune fille n'a en effet jamais songé au mythe du beau jeune homme au doux regard qui pose les yeux sur elle et la remarque enfin ? 
C'est ce qui arrive à Camille lorsqu'Alex entre dans sa vie. Son monde d'adolescente se trouve totalement chamboulé à son contact et tout est mis sens dessus dessous par l'amour qui prend vie entre ces deux là. Une passion sans limite les unît pendant plusieurs mois jusqu'à ce jour d'avril où tout bascule… 
La morale des contes de fée omet souvent de dire que même si l'amour est éternel, la vie reste éphémère. Camille l'apprendra bien malgré elle ...

      Depuis un certain temps, je m’accorde à dire que, dans la vie il y a des livres qui vous marquent et qui laissent une trace indélébile en vous que rien ni personne ne pourra effacer. Une trace qui vous change. Au travers des mots fait partie de ces romans. 

      Ce livre, c’est l’histoire de Camille une jeune adolescente qui depuis son plus jeune âge rêve d’Alexandre, un jeune homme au regard fascinant. Et puis, la vie fait qu’un amour puissant va se construire...

      Je n’ai pas envie de vous parler plus de leur histoire. Parce que c’est la leur, parce qu’elle a été écrite et que c’est n’est pas à moi de vous la narrer. Néanmoins, j’ai envie de vous parler de ce que j’ai ressenti, mais c’est si fort que j’ai bien peur de ne pas y arriver.

      Jamais, je ne pourrai dire que, au travers de ces mots, j’ai vécu la même chose que Camille Thomas. Mais j’ai tout de même ressenti des émotions très intenses, qui m’ont troublée, fascinée. Et j’ai l’espoir de vous donner envie de les ressentir à votre tour.

      Au début, c’est magique, c’est beau. On n’a pas le droit de dire que c’est cliché parce que l’histoire s’est réellement passée, donc tout est vrai. Et c’est bien cela qui est si horrible. J’ai ressenti beaucoup de bonheur en lisant la première partie de ce roman à travers des balades, des voyages, la découverte des autres personnages tels que Christophe, Edouard et Thierry, des amis merveilleux. Je me disais que ce n’était pas possible, que rien ne pourrait arriver et tout gâcher et pourtant, au travers de notes, l’auteur nous annonce tout de suite que l’horreur va se produire.

« Il faisait de chaque petit moment de la vie une fête, un moment inoubliable. » 

      Au moment où arrive le drame, je pleurais déjà avant. Je n’ai jamais pleuré pour un livre je crois et si mes souvenirs sont bons je n’ai pas pleuré en lisant Nos étoiles contraires mais quelques larmes ont coulé pendant que je lisais la fin de Divergente 3. Mais là, je me suis laissée aller, surtout lorsque j’étais seule, dans mon fauteuil avec une playlist de la chanteuse Birdy en fond. Je peux vous assurer que les chansons nostalgiques, le fait d’être coupé du monde ou plutôt d’être dans un autre monde combiné au roman, ça forme un tout explosif qui ne vous laisse pas indifférent. Je n’y croyais pas quand c’est arrivé, et là, rien que de vous en parler, cela me rend triste et me replonge dans ma lecture. J’ai juste envie de vous dire que je suis passée du bonheur au malheur, du sourire aux pleurs. Cela nous touche alors qu’on ne s’y attend pas.

      Après, lorsque l’on assiste à la reconstruction de Camille, c’est encore plus douloureux je crois. Encore une fois, l’auteur nous fait ressentir des émotions, des sensations très fortes et on pleure encore. On se demande ce que l’on aurait fait à sa place mais ce n’est pas possible d’imaginer cela. Derrière cette troisième partie, il y a une très belle leçon de vie, je trouve, sur le fait d’apprendre à aimer à nouveau et de réussir à se pardonner.

      Tout au long du roman, Camille Thomas nous délivre son ressenti face à l’adolescente qu’elle était il y a plusieurs années, sur ce qu’elle pense aujourd’hui de ses actes passés et j’ai trouvé cela très intéressant.

      Il y a une chose sur laquelle je voulais rebondir c’est que si ce roman m’a tellement touchée je pense que c’est en partie parce que ce récit s’est vraiment passé et surtout parce que les lieux dont elle parle, je les connais. Si vous lisez mon blog depuis un certain temps, vous savez qu’à trois reprises je suis allée dans le Bassin d’Arcachon. Alors lorsque Camille nous parle du Cap Ferret, du banc d’Arguin, de Biarritz, je me visualise ces lieux. Et puis Bordeaux, ville que j’adore. Cela me fera tout drôle lorsque j’y retournerai. J’aurais une pensée pour Alex. Pour Camille. Pour l’amour qui les a unis.

      Aussi, ce livre m’a apporté un nouveau regard sur la vie, sur l’importance des petites choses. J’aime quand les livres me transmettent des idées avec lesquelles je suis totalement en accord. J’aime me construire au travers de phrases, de mots et ce roman contribue à la future femme que je serai dans quelques années.

      Comme en témoigne l’auteur, elle a ressenti des émotions inqualifiables, innommables en vivant cela et en le revivant pour écrire son histoire, leur histoire. Rien que pour cela, elle mérite tous les honneurs et j’ai juste envie de vous dire, si vous lisez ces quelques lignes, Merci. Merci d'avoir partagé votre histoire, merci de m’avoir permis de me rendre compte que dans la vie, il y a des choses beaucoup plus importantes que d’autres. Avec ce livre, j'ai eu l'impression d'avoir respiré comme jamais au début et d'être dans une apnée totale à la fin, dont je ne suis toujours pas ressortie. C’est merveilleux et douloureux à la fois.

      Merci. 

vic (1)