Coucou ! 

      Mercredi soir très exactement, je n'avais plus rien à lire. Avec ma maman nous nous sommes donc rendues à la médiathèque et alors que je jetai un petit coup d'oeil au rayon jeunesse elle m'appella et me dit : "Viens voir ! Il y a des livres qui pourraient te plaire !" Bien sûr, elle avait tapé dans le mille : il y avait Nos âmes jumelles ainsi que la suite Nos âmes rebelles, deux livres que je convoitais depuis un certain temps. Je suis donc repartie avec et je les ai lus tous les deux. Néanmoins, je ne réaliserai pas de chronique sur le deuxième tome car j'ai du mal à le faire sans dévoiler l'intrigue du premier et je ne sais généralement plus trop quoi dire.

2016-11-02

2016-08-04 (3)

        Suis-je obligée de vous préciser pourquoi ce livre me faisait envie ? Si vous avez lu le résumé, vous pouvez certainement vous en douter : il évoque les amitiés virtuelles. Celles que l'on créés grâce à Internet, à des forums comme dans le livre. Et vous savez, j'ai créé beaucoup d'amitiés grâce à ce blog, des amitiés très fortes qui, je l'espère, perdureront. Et puis, ce livre, il évoque aussi l'amitié virtuelle qui passe à l'amitié réelle. Même si pour moi, se rencontrer ne fait pas franchir le cap. A partir du moment où l'on prend régulièrement des nouvelles d'une personne par mail, par message, qu'on connaît les choses qui rythment son quotidien, cette amitié est bien plus que virtuelle. Elle est réelle et elle est belle. 

      On entre donc dans la vie de Sonia, l'écrivaine et celle de Lou la dessinatrice par le biais de deux points de vue. L'une est populaire, à priori sûre d'elle, l'autre est plus réservée. Elles semblent différentes, mais ne dit-on pas que les contraires s'attirent ? Autant vous dire que j'ai adoré ces deux jeunes filles à qui je me suis beaucoup attachée et en particulier Lou, car j'ai reconnu certains des aspects de sa personnalité en moi. Les personnages sont vraiment réels, ce qui donne une force au roman, un élan.

      Pour l'histoire, elle est simple, on s'y attend forcément : c'est une lecture légère. On suit durant une année les deux filles : leur rencontre sur le forum que j'ai trouvé fidèle à ce que j'ai pu vivre, leurs tracas, leurs histoire d'amour, les cours et aussi leur rencontre. Je ne me suis pas ennuyée, les pages défilent à une telle vitesse et ça fait tellement penser à sa propre vie que c'est parfois réellement déconcertant. 

      Le livre parle aborde aussi une chose sur laquelle je voulais rebondir : les dangers d'internet. Les jeunes filles vont faire une découverte pour le moins surprenante et je me suis dit : « Et moi ? Me serais-je laisser avoir ? » C'est très difficle de faire confiance à quelqu'un, en particulier sur internet et même si je n'ai jamais vécu de mauvaises expériences, je sais que j'aurais pu : j'ai commencé ce blog à peine âgée de onze ans. Onze petites années. Bien sûr avec l'accord de mes parents, -c'est d'ailleurs mon papa qui me l'avait proposé- leur vigiliance et leur attention concernant mes articles, mes commentaires mais j'étais si jeune quand j'y pense, peut-être trop ? Je sais qu'il faut faire attention et suis très heureuse de ne m'être jamais retrouvée dans une mauvaise situation. 

      Le rythme comme je le disais plus haut est soutenu ! On ne s'ennuie pas et c'est en parti dû à la modernité qui se dégage de ce roman : on y découvre des messages, des mots sur le forum, de mails échangés : ça apporte un côté dynamique et plein de fraîcheur au livre ! 

      Concernant la plume de l'auteur je n'ai pas été conquise. Du moins pas dans le premier tome. Alors que j'y décelais un manque de poésie, la lecture du deuxième tome que j'ai enchaîné m'a totalement fait changer d'avis : c'était beau, c'était magnifique en réalité. J'ai été touchée alors que je ne l'avais pas été dans le premier volet ce qui, pour moi, prouve d'une réelle progression : l'écriture de l'auteura évolué et magistralement bien. Sincèrement. 

      Ce livre m'a donc fait passé un réel petit moment de bonheur, perchée sur un petit nuage. Si vous avez un blog ou si vous avez lié des amitiés grâce à internet je ne peux que vous encourager à le lire. 

vic (1)